Ne tombez pas dans le triangle

 

Triangle

Qui n’a jamais été tenté d’aider, de conseiller un ami, un proche, un collègue en difficulté, le prendre presque en charge, surtout quand il vous le demande ?

Et nous sommes nous demandé si :

Est ce de ma responsabilité d’intervenir ?

Suis je la bonne personne pour le conseiller ?

Ai je réellement envie de l’aider ?

Non probablement pas, parce qu’il est sans doute naturel et pour certains évident d’aider et de conseiller une personne qui va droit dans le mur ou qui n’arrive pas à sortir de son marasme ou d’une impasse.

Alors nous voici entrain d’enfiler notre bel habit de sauveteur « non diplômé » face cette pauvre victime qui a bien besoin qu’on l’aide ! Et en plus, elle le demande : « Dis moi là, que dois je faire ? »

Alors, comme vous etes plutôt une bonne personne, qui avez de l’expérience, et qui avez même vécu presque une situation similaire, vous lui prodiguez de bons conseils, sérieux et efficaces, avec conviction, surtout que cela a très bien fonctionné pour vous ou le voisin d’un ami qui avait aussi vécu tout pareil que çà.

Sauf que votre ami, il n’arrive pas à faire ce que vous lui dites, ou il n’a pas envie, ou au fond de lui, çà ne lui correspond pas, alors il procrastine, et puis il s’enfonce encore un peu plus dans ses difficultés. Et il continue à se plaindre que rien ne va.

Vous revenez alors à la charge, avec votre question : « Dis donc Albert, tu as fait ce que je t’ai dit ? » Votre ami vous répond : « Non ». Et vous recommencez à lui prodiguer vos conseils et vos encouragements. Mais les jours suivants, votre ami continue à se plaindre, car il a bien essayé de faire comme vous lui avez dit, mais çà ne marche pas, et il vous rétorque que c’est maintenant de votre faute, vous l’avez mal conseillé, çà ne marche pas ! Alors il s’accroche à vous, vous demande ou vous supplie même de l’aider, et quand vous lui dites « çà suffit dis donc là Adolphe, je suis pas ta mère, prends toi en charge, j’en ai assez fait », il vous crache à la figure que c’est pas bien, que vous lui en voulez, et même vous le persécutez avec vos remarques.

La boucle est bouclée, les 3 rôles du triangle dramatique ont été joués.

2 acteurs, 3 rôles :

Une victime V qui recherche un sauveteur

Un sauveteur S qui perçoit la victime comme inférieure et lui vient en aide à partir d’une position supérieure

Un persécuteur P qui agresse, humilie ou rabaisse la victime

Comment en sommes nous arrivés là ?

C’est qu’aucun n’a accès à la réalité de la situation et chacun se trouve dans une situation de méconnaissance réelle.

Le drame s’établit lorsqu’il y a un changement de rôle entre les personnes, chacun prenant à tour de rôle sans s’en rendre compte une des 3 positions.

Moi sauveteur, je veux te sauver, et échouant je t’en veux et te persécute, jusqu’au moment où toi en position initiale de victime tu te révoltes en m’agressant et me persécutant à mon tour, me mettant de fait en position de victime de la situation : les rôles s’inversent, et chacun prend une position, vécue comme des coups de théâtre.

Les comportements sont expliqués ainsi :

La victime agit dans un « état du moi enfant soumis négatif »,

Le sauveteur agit dans un  » état du moi parent nourricier négatif »

Le persécuteur agit dans un « état du moi parent contrôlant négatif »

Tout ceci est appelé « des jeux psychologiques » car soumis à des « coups de théâtre » correspondant à un changement rapide et imprévu des rôles entre participants.

Chacun repart déçu, perdant, frustré, rageur, incompris, avec une croyance renforcée :

« Voilà c’est toujours pareil, je veux aider et je m’en prends plein la g….. !

On ne m’y reprendra plus » !

Etes vous si certain que çà ? Quelle solution alors ?

Il s’agira alors de prendre à chaque fois une position  » état du moi Adulte » pour responsabiliser l’autre, l’écouter avec bienveillance sans vouloir porter soi même les difficultés des autres…au risque de retomber indéfiniment dans le triangle !

 

Si vous ne voulez pas de conseil 🙂 , si vous voulez etre accompagné par un professionnel certifié  pour atteindre réellement un résultat rapidement :

Consultez moi : pmoret@attitudes-positives.fr / tél : 06.20.50.06.46

 

 

Partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *