6 manières de voir les choses

Chacun perçoit le monde de 6 manières différentes, 6 façons de voir les choses, 6 situations pouvant entrainer de l’incompréhension, des malentendus, des disputes, des batailles d’opinions : en toute bonne foi.

Déclinons ces 6 perceptions, à travers la politique, et faisons parler ces 6 personnages, en toute réalité.

1ère perception : le monde des pensées, du raisonnement, de la logique

 » Je pense que la politique en France ne se fonde pas assez sur le chiffrage des mesures, les approches manquent d’expertise, l’agenda des mesures est trop flou, les décisions doivent etre plus carrées, plus étalonnées, dans une chronologie claire et factuelle pour tout le monde. »

2ème perception : le monde des opinions, des valeurs, de l’engagement

 » Je considère que les valeurs n’ont pas été suffisamment claires dans cette élection. J’ai la conviction que la morale est tombée bien basse, et en mon âme et conscience, mes convictions ne sont pas représentées. Où est passée la vertu, la justice, le contrat moral avec le peuple ? »

3ème perception : le monde des émotions, de la sensibilité, des intuitions

 » Je sens bien que cette élection a été atypique. J’éprouve beaucoup de peine, je souffre même de cette ambiance délétère, ma sensibilité est touchée, affectée. Mes amis et moi aurions aimé que les hommes politiques nous parlent plus d’amour, de fraternité,  de bien etre et d’harmonie, surtout en ces temps bien incertains. »

4ème perception : le monde de l’imagination,  de la contemplation, le monde intériorisé

 » J’imagine mal la suite de cette élection. Nous manquons d’éclairage, comment se représenter l’avenir ? Les reliefs et contours électoraux restent abscons, mystérieux pour moi. Dites moi vers quel horizon nous dirigeons nous ? Je contemple ce spectacle, tout est vague, mystérieux, abstrait, comme une ébauche de dessin non terminé. »

5ème perception : le monde des réactions, de la spontanéité, de l’exagération

 » J’ai détesté le commencement de cette campagne électorale, et puis vers la fin, çà a tellement déconné et déliré entre les 2 candidats, que j’ai adoré ce combat de coqs au final. Hyper bizarre cette campagne, heureusement  le ridicule ne tue pas. Conclusion : Bof bof ou le gag du siècle !  »

6ème perception : le monde de l’action, des opportunités, de l’adaptabilité et du charme

 »  Nous ne pouvons plus attendre, nos politiques doivent décider et vite, nous avons besoin de concret et de résultat. J’attends que la nouvelle équipe challenge la France comme on motiverait une équipe sportive. Dites nous la 1ère décision que vous allez prendre, et fonçons : après on verra bien. Mais il s’agit surtout d’agir et retrouver notre compétitivité. »

Ces 6 textes collent aux 6 types de personnalité que le modèle Process Communication a révélé : en terme de sémantique et champ lexical utilisés, en terme de perception première sur un sujet, une personne ou une situation.

Ces 6 manières d’aborder les sujets représentent 6 manières de débattre, de défendre ses idées, ses priorités : cela est exacerbé en politique, car chacun a sa sensibilité personnelle, au delà de ses idées politiques.

Apprendre concrètement, réfléchir et s’engager, ressentir et s’émouvoir, faire un bout de voyage  ensemble, rire et s’amuser en apprenant, expérimenter concrètement et de suite sous forme d’exercices, c’est ce que je vous propose dans mes ateliers de formation « PROCESS COMMUNICATION ».

Ateliers sur 1 journée, 2 ou 3 jours selon les besoins et pour toutes les bourses (à partir de 200€ la journée) : Alors n’hésitez pas à visiter ces 6 types de personnalité qui sont 6 manières de percevoir le monde, 6 manières de décider et de réussir.

Le Modèle PROCESS COMMUNICATION

 

 

 

Partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *