Morningophile* ou l’art de se lever très tôt

La clé de la productivité et du bonheur ? devenez « Morningophiles » !

L’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt : ce mouvement est né en Californie (comme souvent) et a emballé les plus grands patrons, de Tim Cook (Apple) à Robert Iger (Disney) et séduit tous les adeptes de la productivité et de la vie saine.
La grasse mat, c’est « has been » ! disent ils tous en chœur.
Ainsi, fini les soirées tardives, place au réveil entre 4h et 5h30 du matin tous les jours avec un programme en 7 étapes :

1) Un temps de méditation
2) Un temps d’écriture
3) Un temps de lecture
4) Visualisation (imaginer ce que l’on désire pour avoir de meilleures chances d’y parvenir)
5) Sport
6) Douche
7) Petit déjeuner léger

Les Morningophiles ont acquis la conviction que la façon dont ils gèrent leur temps matinal peut avoir une immense influence sur le reste de leur journée.
Commencer la journée avec un esprit positif conditionne et dope le mental.
Se lever entre 4h et 5h tous les matins, donne un coup de fouet matinal et devient un moment privilégié, hors du temps. Cela permet de reprendre le dessus du quotidien sans se laisser déborder sur tous les plans le reste de la journée.

Ainsi, la nouvelle lubie ou injonction venue d’Outre Atlantique serait :

Se lever 1 ou 2 heures d’avance chaque matin, permet de ne pas vivre sa vie comme un soldat, de ne pas subir : pour ne plus être esclave d’un rythme, de reprendre les rênes et de préparer son corps et son mental en douceur pour la journée qui nous attend.

Ce coté « ascétisme » , purificateur du corps et de l’âme, vie saine, corps sain, coucher tôt, lever tôt, se donne pour raison d’approcher au plus près le bonheur, mais n’oublie pas non plus de dire qu’il apportera aussi plus de productivité ! (dixit)

Un défi avait été lancé sur la Toile : prêts à vous lever pendant 21 jours consécutifs à 4h30 du matin ? avec comme slogan :  » Comment se lever tous les jours à 4h30 peut changer votre vie » : 160000 adeptes avaient souscrit à ce défi…

*Morningophile, de l’anglais : morning (le matin)

Partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *