La connaissance de soi, pourquoi ?

 

 

 

 

 

 

La connaissance de soi est garante de notre liberté intérieure.

C’est en étant d’abord relié à soi-même de manière juste qu’on pourra être relié aux autres, d’une manière juste.

A défaut, nous projetons sur autrui les problèmes qui nous appartiennent, et particulièrement ceux qui ne sont pas résolus en nous.

Sans estime de soi, il ne peut pas y avoir d’estime des autres.

« Aime ton prochain comme toi-même » :

Cette phrase biblique se compose de 2 parties, et nous occultons souvent la 2ème partie :

Aime toi d’abord… pour pouvoir aimer les autres.

Cela ne signifie pas un encouragement à l’égoïsme, mais au contraire le point de départ d’une véritable ouverture aux autres.

Ne pas se laisser dominer par ses émotions ou ses pensées limitantes, échapper au dialogue intérieur incessant, ce poison.

A l’inverse, cultiver l’amour de soi, se respecter, reconnaitre ses talents comme ses failles, aller à la rencontre de soi, quel beau cadeau à s’offrir et à offrir aux autres.

« Plus que tout, respecte-toi toi-même », Pythagore

« L’homme vertueux a le devoir de s’aimer lui-même »,  Aristote

 

Source et référence : « Petit traité de vie intérieure » de Frédéric Lenoir 

Partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *