Ce que je n’avais encore jamais fait….

Avant le confinement, je ne savais pas que je ferais ce que j’ai fait pendant le confinement. Ce que je veux dire, c’est que nous avons beau tout prévoir, planifier, anticiper, maitriser, controler, la vie est toujours imprévisible, magique comme dramatique.

Depuis quelque temps, je suis passionné par Otto Scharmer qui a écrit « La théorie du U » qui explique si bien la manière de lâcher-prise pour faire confiance à son moi intérieur pour faire émerger ce qu’il appelle « Le futur émergent ». Tant que nous serons attachés au controle, nous nous priverons d’explorer l’inconnu, l’imprévisible, et toutes ces opportunités qui se révèlent à nous quand nous sommes prêts à les accueillir.

Là, le destin nous a donné un coup de pouce :  » Je vais vous obliger à tout arrêter, et à vous redéfinir même si vous le voulez pas ». Merci le destin pour ce coup de pouce, nous sommes un peu lents du cerveau et tellement prudents que là, « on » a pas eu le choix, il a fallu s’adapter coute que coute, et pour certains se renouveler, s’interroger, réécrire notre vie confinée.  Même le fait de ne rien faire, d’avoir perdu son temps a été une nouveauté, une révélation, avec ou sans bonne conscience. Nous sommes nombreux, probablement, à avoir découvert de nouveaux talents, de nouvelles habitudes, une nouvelle manière d’occuper le temps et l’espace. Contraint et forcé ? Evidemment. Moi qui anime régulièrement des modules « Gestion du temps et des priorités », ce moment de confinement est une belle leçon. Peut on encore dire : je n’ai pas le temps, je cours après le temps ?Dans le « Ce que je n’avais jamais fait », qu’attendez-vous que je révèle ? Des choses incroyables, géniales, performantes, extraordinaires ?

Oui extraordinaires, juste pour moi, car tout est extraordinaire quand nous ne savons pas faire une chose, par peur, incompétence, ignorance…

L’extraordinaire est de l’ordinaire pour certains…et inversement.

Vous connaissez la méthode des petits pas ? Oser faire un 1er pas, dans l’inconnu, prendre des risques en sortant de sa zone de confort, faire une chose puis une 2ème qui n’avait jamais été faite. Les coachs connaissent bien cette méthode, et dans sa posture d’écoute inconditionnelle de son client, il ne trouve pas ridicule le petit pas de son client, car à chacun ses petits pas…

J’ai sélectionné une petite liste des choses que j’ai réalisées dont je suis content, surpris : 

  • Vivre sans réveil et sans montre
  • Vécu une journée de jeun
  • Construit une offre de formation en distanciel
  • Créé ma chaine Youtube, filmé et publié mes 1ères vidéos en ligne
  • Proposé et réalisé mon 1er Webinar
  • Lu pour la 1ère fois :  « Martin Eden » de Jack London,  « La vie de Dorian Gray » de Oscar Wilde, « Don Quichotte » de Cervantès, des chefs d’oeuvres 
  • Rénové mon site internet, revu mon identité visuelle
  • Préparé ma future certification Qualiopi
  • Et une quantité de petites choses anecdotiques ou pas : dire bonjour tous les soirs à ses voisins, se parler de balcon à balcon, marcher 1 heure par jour, imaginer et rêver la vie différemment….

Tous ces petits pas n’étaient pas au programme, ils ont émergé comme hors de ma conscience, car je me suis autorisé à tout, libéré du temps pour le faire ou ne pas le faire, et l’espace a été recréé par nécessité en inventant, chacun dans son métier, pour se renouveler et produire ce fameux « futur émergent » cher à Otto Scharmer.

Voilà « la petite liste de mes envies » que j’ai pu réalisées et qui se poursuit, (je garde pour moi toutes les autres actions personnelles, nombreuses elles aussi) sans savoir complètement ce que sera demain, en surfant sur la confiance que je m’accorde et en faisant confiance à un nouveau monde.

Plus que la confiance en un nouveau monde, devenir acteur du changement.

Et vous ? Comment avez-vous vécu ce confinement ?

Qu’avez-vous fait que vous ne faisiez pas avant ?

Partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *