Savoir écouter

LF_7233

Bonne nouvelle !

Tout le monde ou presque semble convaincu qu’avoir une bonne écoute est une des qualités fondamentales, tant dans sa vie privée que professionnelle.

Et encore mieux : l’écoute active !

Bravo… sauf que ce sont toujours les autres qui n’écoutent pas alors que nous, on sait écouter ! Bon là, il est temps de s’interroger.

Alors allons y :

Les stages, accompagnements, formations nous apprennent les techniques de l’écoute :

  • Savoir se taire
  • Faire silence en respectant la règle des 80/20 (le client parle 80% contre 20% pour vous-même)
  • Poser des questions
  • S’intéresser à l’autre

Le coach va travailler avec vous votre comportement :

  • Que faites vous quand vous écoutez ?
  • Qu’est ce qu’écouter veut dire pour vous ?
  • Que recherchez vous quand vous parlez ?
  • Comment vous vous comportez dans telle situation ? Face à tel interlocuteur ?
  • Quelles sensations ressentez vous quand vous avez l’impression de subir le discours de l’autre ?
  • Quelle est votre place si vous vous taisez ?
  • Qu’est ce qui vous pousse à contredire et à vouloir avoir le dernier mot ?

Les clés pour réussir une bonne écoute active :

  • Donner du feed back à l’autre, verbal et non verbal : « Je t’entends, oui, d’accord, hum hum, signe de tète, regard dans les yeux, posture du corps »  = attitudes actives du corps, du regard, de la voix, signaux que je reçois bien tout ce que tu me dis
  • S’intéresser sincèrement à son interlocuteur : En le relançant, en reprenant un ou plusieurs mots, le faire préciser, creuser un peu plus avec 1 ou 2 questions complémentaires
  • L’écouter jusqu’au bout =Ne pas penser déjà à lui répondre pendant qu’il parle
  • Ne pas rentrer dans ses propres idées
  • Rester avec lui complètement, être dans l’instant présent
  • Ne pas anticiper la réponse à lui apporter
  • Reformuler ce que l’autre a dit = Lui montrer de la considération et de la reconnaissance
  • Manifester de l’empathie (et non forcément de la sympathie)

la capacité à se mettre à sa place dans sa manière de penser, de dire et d’exprimer ses idées 

Osez dire et affirmer avec assertivité vos propres idées et convictions :

  • Sans chercher à avoir forcément raison
  • Sans chercher à contredire par principe
  • En validant les idées de votre interlocuteur si nécessaire
  • En sachant reconnaître qu’il a raison sur certains points
  • En osant sereinement lui dire votre désaccord

Bien écouter est une marque de respect et de considération.

Il ne peut donc y avoir ni gagnant ni perdant.

 

 

Partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *