Ne changez rien

Quand nous n’arrivons pas au résultat escompté, nous persistons avec constance pour atteindre notre but.

Or, il s’avère très souvent que nous tournons en rond, ou alors que nos directives inlassablement répétées ne sont pas appliquées.

Que se passe t-il ? Paul Watzlawick, fondateur de l’école de Palo Alto dit :

« TOUJOURS PLUS LA MÊME CHOSE DONNE TOUJOURS PLUS LE MÊME RÉSULTAT »

Voici 2 exemples qui illustrent ces situations :

1-  Un manager et son collaborateur se disputent fréquemment un territoire commercial. Le manager réaffirme sa position de leader, le collaborateur répond par des provocations. Tant que le manager continue à montrer avec insistance qu’il est le chef, le collaborateur lui tient tête, et s’installe un cercle vicieux avec un mode relationnel dégradé.
2-  Un responsable qualité impose des normes à différents services, qui ne les suivent pas. Régulièrement il les relance en exigeant une application de ces normes. Il s’en plaint à la direction, mais rien ne bouge.

 

En répétant toujours plus la même chose, nous obtenons invariablement toujours plus un même résultat. Nous sommes comme ces bébés qui essayent vingt fois de suite de faire entrer un cube dans un trou oval, sans succès, jusqu’à ce qu’il choisisse la forme ovale à la place. Sauf que le bébé apprend par l’erreur !

Comment sortir du cercle vicieux ?

Voici l’exemple classique de la convocation de votre équipe à une réunion :
Les réunions avec votre équipe ne démarrent jamais à l’heure. Vous pestez contre les retardataires, soulignez « 10h précises » dans vos invitations, envoyez les uns rameuter les autres, etc. Rien n’y fait.
Approche paradoxale : le dénominateur commun des solutions que vous mettez en place, c’est d’essayer de faire arriver les gens à l’heure. Or, rien n’y fait, et plus vous insistez plus le problème persiste.
En modifiant le dénominateur, cela donne : et si vous acceptiez que certains manquent le début de la réunion ?
Action- Proposition : Vous commencez la prochaine réunion à l’heure, sans attendre les retardataires.
Résultat : Ceux-ci entrent dans la salle, surpris, prennent une phrase en cours de route, doivent s’adapter. Et si cela les incitait à plus de ponctualité ?

(tant pis pour le quart d’heure savoyard) 🙂

Mais si vous voulez continuez à produire les mêmes effets, les mêmes résultats, indéfiniment, alors libre à vous et dans ce cas, alors :

Ne changez rien !

 

Partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *