Le rêve du papillon

 

Zhuangzi rêva une fois qu’il était un papillon, un papillon qui voletait et voltigeait alentour, heureux de lui-même et faisant ce qui lui plaisait.

Il ne savait pas qu’il était Zhuangzi.

Soudain, il se réveilla, et il se tenait là, un Zhuangzi indiscutable et massif.

Mais il ne savait pas s’il était Zhuangzi qui avait rêvé qu’il était un papillon, ou un papillon qui rêvait qu’il était Zhuangzi.

Entre Zhuangzi et un papillon, il doit bien exister une différence !

C’est ce qu’on appelle la Transformation des choses. 

Tchouang-tseu (philosophe du 4ème siècle av-JC)

 

Cette parabole pose la question de la frontière entre le rêve et la réalité, entre le vrai et le faux.

Partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *