De la difficulté à devenir soi

La quête de soi, le vouloir devenir soi, sont les nouveaux paradigmes de la personnalité au 21ème siècle. Il s’agit de se construire, de penser à soi pour mieux penser aux autres ensuite, de pratiquer l’individualisme pour mieux s’ouvrir ensuite à l’extérieur, d’écouter et s’ouvrir à ses propres émotions. Bref, l’ancien modèle a disparu au profit de l’Individu tout puissant, en quête d’épanouissement et de réalisation de soi.

Quelles sont les raisons de ce changement de paradigme ? 

Avant, les individus s’identifiaient par rapport au monde extérieur : l’identité de chacun était fondamentalement fixée par son origine, sa famille, son pays, sa langue, etc…

Aujourd’hui, je ne suis plus identifié en tant qu’individu par mes origines, mon lieu géographique, ma famille… Moi individu du 21ème siècle, je veux exister par moi même à part entière, en recherchant de l’intérieur ma propre personnalité, et non plus pour des raisons extérieures à mon etre.

C’est ainsi que l’individu a commencé à etre le centre de tout, et que n’ayant plus d’existence rattachée à des modèles extérieurs, je n’existe que si je me réalise, je m’épanouis que si je deviens moi.

Et comment devenir moi ? Qui suis je ?  Quelles sont mes valeurs ?

Avant, c’était assez simple. Je n’avais pas à réfléchir sur mes valeurs, car les valeurs venaient de l’extérieur de moi : elles pouvaient etre la patrie, ou Dieu, par exemple. Je m’identifiais à elles et j’existais ainsi par ce modèle extérieur. C’était des valeurs objectives : bien pratique !

Aujourd’hui, en tant qu’individu, je réclame et affirme mes propres valeurs, celles qui viennent de mon fort intérieur. Encore faut il les identifier et les connaitre. Il me revient de les définir subjectivement. 

Il revient dorénavant à l’individu de choisir qui il est et ce qui compte pour lui.

Son identité n’est plus objectivement existante, mais il doit la fabriquer et se la constituer subjectivement.

Avant, l’identité de l’etre était acquise à la naissance.

Aujourd’hui, l’identité est à inventer.

Ces injonctions à devoir exister par soi même, à se réaliser, à etre heureux pour soi, à s’affirmer, à penser à soi, à définir ses valeurs et ce qui est important pour soi, à etre libre, ont entrainé beaucoup d’angoisses, de frustrations, de jalousies.

« Car si tous les individus sont tous égaux « en principe » face à ce droit d’etre heureux et de devenir soi même, les individus sont en réalité très inégaux dans leur capacité de choisir leur vie et de se construire personnellement ».

Ce n’est donc pas un hasard si le Bouddhisme, Mathieu Ricard, les livres sur le développement personnel avec Frédéric Lenoir ou Jacques Attali (Devenir soi), les disciplines comme la Sophrologie, le Reiki, la Méditation, l’Hypnose, la relaxation, etc…ont tant de succès, tout simplement pour aider chacun d’entre nous à trouver sa voie, son chemin de vie, son bonheur, son épanouissement, pour enfin devenir soi.

C’est pour cela que le COACHING a percé et a trouvé sa place aujourd’hui , car il a fait ses preuves dans l’accompagnement et l’écoute des individus, en quête de réalisation personnelle et de progression individuelle, pour « in fine » le même objectif : Devenir soi.

(sources : Marcel Gauchet, philosophe, « les sciences humaines »)

pmoret@attitudes-positives.fr / tél : 06.20.50.06.46

AP logo_Format 150x45mm

Partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *