La motivation

La motivation est cette énergie voisine de la passion, indispensable à la réussite et à l’épanouissement. Comme elle est intérieure et personnelle, elle ne se décrète pas de l’extérieur. C’est la raison pour laquelle de nombreux managers confondent les notions de motivation et de stimulation.

La motivation est un facteur de réussite à long terme, la stimulation à court terme.

Quand vous obtenez une hausse de salaire, vous etes stimulés. De meme lorsque vous achetez la voiture de vos reves, là encore vous etes stimulés durant un certain temps : variable selon les individus. Mais ensuite,  le salaire comme la belle voiture vont s’avérer insuffisants, et votre désir d’avoir encore plus va étre réactivé. La stimulation s’étiole, et ces biens obtenus avec plaisir au début ne vous motivent plus dorénavent.

Principalement, il y a 5 critères de motivation :

  • L’autonomie = avoir des marges de manoeuvre, « on vous fait confiance« 
  • Les perspectives d’évolution et d’avenir = possibilité d’évoluer dans sa carrière ou de changer de fonction au sein de son entreprise, ou de se former dans d’autres domaines
  • La reconnaissance = obtenir des signes de sa hiérarchie, de ses collaborateurs, des clients, etre récompensé par des missions de responsabilité, de promotion
  • L’intérêt de votre travail = avoir un job qui vous plait, motivant, dont vous etes fier
  • Le fait d’apprendre régulièrement dans votre travail =  votre poste n’est pas répétitif, vous devez régulièrement vous tenir informé des nouveautés, vous progressez toujours dans votre fonction

Tout le reste concerne la stimulation :

L’argent, L’environnement au sein de votre travail, l’équilibre vie privée-professionnelle, les avantages socio-économiques comme obtenir une voiture de fonction ou un portable professionnel, les collègues de travail…

Tous ces avantages ne sont pas négligeables, c’est pour cela que la tentation de les obtenir est toujours présente, mais ils ne sont que des agréments de courte durée.

La motivation est le moteur principal qui vous permettra de rester dans votre travail, même si vous n’avez pas tous les avantages voulus.

A l’inverse, la perte de motivation dans votre travail ne pourra pas etre comblé par des artifices stimulants : les actions de stimulation permettront juste de repousser votre décision de changer de travail un certain temps…jusqu’au moment où le manque de motivation sera à nouveau le plus fort.

Conclusion 

Ne pas confondre motivation et stimulation tant pour les managers que les collaborateurs.

Il appartient aux managers de savoir déléguer, faire confiance, responsabiliser, rendre autonome, prévoir des formations, écouter les besoins, savoir récompenser et encourager.

Il appartient aux collaborateurs de s’interroger sur ses valeurs, le sens et l’intérêt de son travail, son engagement et  implication, les actions ou changements à mettre en place pour conserver son niveau de motivation.

 

 

 

Partagez !

2 Comments

  1. Répondre

    la motivation est le stade précédent l’engagement puis la mobilisation
    dans l’ordre: la conscience, le sens, le sentiment d’être bien et motivé, l’engagement et la mobilisation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *